29
novembre
2022

OH ! LE BEAU CAMION !

Un drôle de camion arpente le département au mois de décembre. C’est le MuMo, un musée itinérant qui part à la rencontre des enfants en zone rurale ou dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville. Nous avons interrogé Lucie Avril, directrice opérationnelle de ce poids lourd de l’art. Portrait.

Au départ de cette aventure, il y a Ingrid Brochard, fondatrice du MuMo. Nous sommes en 2011 et une première version du musée mobile est aménagée dans un container par l’architecte Adam Kalkin. « Ingrid voulait absolument partager sa passion pour l’art contemporain. Issue d’un milieu rural, elle n’a pas eu l’opportunité d’aller au musée petite et a eu une véritable révélation lorsqu’elle a découvert l’art à l’âge adulte » souligne Lucie. Initialement prévu pour durer un ou deux ans, ce camion aura sillonné les routes de sept pays d’Europe et d’Afrique jusqu’en 2016.
« Au départ, ce projet ne fonctionnait que sur le mécénat mais le container, fatigué, devait être remplacé et un projet plus sur la durée devait voir le jour. » Aujourd’hui, le projet a pris de l’ampleur et se finance grâce à des partenaires solides (Drac, Éducation Nationale, Frac et collectivités locales). « Le partenariat avec les Frac permet de valoriser les collections régionales. On reste sur le territoire et on visite deux ou trois régions par an » explique Lucie qui précise « les Frac ont carte blanche, le camion est mis à leur disposition mais c’est le MuMo qui fait la médiation. »
Et on y trouve quoi en décembre dans ce camion inauguré en 2017 et designer par Matali Crasset ? L’exposition Battre la mesure avec des œuvres de Boris Achour, Anne Brégeaut, Anne-lise Coste, Daniel Dewar et Grégory Gicquel… pour ne citer qu’eux ! En tout 12 artistes choisis par Lucie Charrier (oui, oui, c’est bien celle qui écrit les belles chroniques « livre jeunesse » dans votre OH!BAH), commissaire de l’exposition.
Accueillant une quinzaine de classe par étape, de la primaire au lycée, le camion est aussi ouvert au grand public. « L’activité se compose en deux temps : 45 minutes de visite puis un atelier de pratique artistique sur la même temporalité. Les enfants reviennent souvent en famille ensuite et deviennent à leur tour médiateur. On expose d’ailleurs leur réalisation à la fin, sur le site ou dans des lieux partenaires ».
Pour les encadrants qui amènent les enfants, tout est prévu. « En amont de notre passage, il y a un temps (2 ou 3 heures) de formation pour tous les éducateurs. On donne des repères en histoire de l’art, des contenus sur l’exposition. Nous avons aussi une boîte à outil pédagogique à leur disposition pour des séances spécifiques avant ou après leur passage dans le MuMo ». Avec l’expérience, Lucie Avril l’affirme : « avant, un enfant sur deux n’était jamais allé voir une exposition avant d’arriver au musée mobile. Aujourd’hui, cette proportion diminue avec le temps ». On peut donc dire merci à ce genre d’initiative qui participe à lever les trois barrières de l’entrée au musée : géographique, économique et symbolique. Merci MuMo !
À noter, un deuxième camion sillonne la France. C’est le MuMo X Pompidou. Inauguré cet été, il présente des œuvres de la collection de Beaubourg… Peut-être viendra-t-il bientôt vers chez nous ?

Valérie Marion

→ musee-mobile.fr
→ Du5 au 7 décembre à la Divatte-sur-Loire, parking du terrain de foot, portes ouvertes le mercredi de 16h30 à 18h.
→ Les 8 & 9 décembre au Landreau, complexe polyvalent des Nouelles, portes ouvertes le vendredi de 16h45 à 18h15.
→ Du 17 au 21 décembre à Rezé, parking de la soufflerie, 2 av de Bretagne, portes ouvertes de 15h à 18h.

PARTAGER CET ARTICLE          
TAGS :
À LIRE AUSSI

NIJINSKID

Publié le 26/01/2023
+ 1 AN & + NIJINSKID, 10 piges ! Du nom de Vaslav Nijinski, danseur étoile des Ballets russes et du terme anglais kid qui désigne nos charmants loupiots, ce festival o...

FRISSONS SUR COMMANDE

Publié le 15/01/2023
Organisées pour la 2e année consécutive par le Centre national du livre, les prochaines Nuits de la lecture auront comme thème la peur  !...

FESTIVAL TRAJECTOIRES

Publié le 01/01/2023
Info de dernière minute ! Le festival de danse Trajectoires revient chorégraphier le territoire....

IL VA Y AVOIR DU SPROT

Publié le 26/12/2022
Vous n’aimez pas le sport ? Vous déprimez rien qu’à la lecture du mot ?...