22
juin
2021

TRAVAILLER LE DIMANCHE, Gilles Barbier

Nous aurions dû la découvrir au printemps, pourtant l’exposition Travailler le dimanche fait finalement le bonheur de notre été. Et oui, confinement oblige, l’ouverture a été repoussée et ce n’est peut-être pas si grave !

Pourquoi ? Parce qu’il faut avoir le temps de découvrir dans le moindre détail le travail de Gilles Barbier. Depuis une trentaine d’année, l’artiste recopie fidèlement une édition du Petit Larousse Illustré de 1966. Année après année, le dimanche, l’homme s’applique et nous offre aujourd’hui 24 planches recomposées mais fidèles aux définitions et illustrations originales. Bon, parfois il se trompe mais ce qui est bien, c’est qu’il s’en rend compte. Alors, il corrige. Il fait des errata avec autant d’intelligence que d’humour. Et le talent de l’artiste s’exprime ainsi par le biais de ce livre qui contient toutes les émotions du monde, tous les mots et maux, tous les concepts, toutes les manières d’exprimer, de créer, de réfléchir, d’aimer ou de détester. C’est riche, c’est dense mais que c’est beau finalement de copier le dictionnaire ! Ces formats assez monumentaux sont accompagnés de sculptures et d’installations. Car l’artiste est aussi bon sculpteur que dessinateur (il paraîtrait qu’il n’aimerait pas qu’on le lui dise…). Si le lien entre ces modes d’expression n’est pas une évidence pour tous, on ressent quasi immédiatement que ces personnages ou formes ont des choses à nous dire. Ultra réalistes et en même temps complètement surréalistes, ces sculptures nous parlent. Elles parlent du corps, du langage et même de fromage. Je vous ai perdu ? D’accord, mais le mieux c’est encore d’aller découvrir l’exposition et de vous faire votre propre idée. Et le petit conseil d’OH!BAH en bonus, c’est d’y aller avec des enfants d’au moins 6/7 ans pour qu’ils en profitent ; parce que c’est bien de savoir (déjà) lire et aussi parce que, si rien n’est choquant, certaines sculptures peuvent être surprenantes de réalisme et en même temps de… on vous laisse découvrir (même le dimanche : les médiateurs sont aussi là pour vous aider à saisir toutes les subtilités de ce travail carrément abondant, organique, artificiel, philosophique, direct et complexe, schizophrène et cosmétique, multiple !).
Valérie MARION
TRAVAILLER LE DIMANCHE À LA HAB GALERIE (NANTES – DANS LE CADRE DU VOYAGE À NANTES), JUSQU’AU 26 SEPTEMBRE. → levoyageanantes.fr

PARTAGER CET ARTICLE          
TAGS :
À LIRE AUSSI

BMX, CHAMPION DU MONDE

Publié le 20/07/2022
Avis aux amateurs de gamelles ! Nantes accueille les championnats du monde de BMX au parc des expositions de la Beaujoire....

CASQUETTE À L’ENVERS, GRAFFITI POUR TOUS MES AMIS ! 

Publié le 10/07/2022
Difficile d’ignorer à quel point Nantes et le street-art forment une équation idéale tant par l’espace de liberté qu’offre la ville que par les acteurs évoluan...

RACONTE-MOI NANTES

Publié le 10/07/2022
Il ne suffit pas d’avoir bu un coup au Lu et acheté une carte postale de la grue jaune pour se sentir l’âme d’un Nantais…...

BRUIT ROSE

Publié le 08/07/2022
Stéphane Thidet...