20
juin
2023

ÇA VASE POUR EUX !

Ils sont deux. Depuis 2011, un an après leur sortie d’un master design d’espace à l’École de design Nantes Atlantique, le duo a créé son agence Barreau & Charbonnet (pour Nicolas Barreau et Jules Charbonnet). Cet été, ces designers et artistes exposent à la Maison de l’architecture des Pays de la Loire et en profite pour nous raconter toute une histoire… à découvrir en famille. Portrait !

Difficile de réduire en une phrase une présentation de Jules et Nicolas. Si, depuis le début de leur activité, ils répondent à des projets de muséographie ou de scénographie, ils sont aussi présents sur des réponses auprès d’architectes nationaux pour des musées, des centres culturels ou encore des médiathèques. Ils viennent également de livrer l’aménagement de la bibliothèque de la fac de Lettres à Petit Port (Nantes). « Elle sera inaugurée de septembre à novembre prochain avec bon nombre d’événements grand public. 6000 m2 d’espace aménagé… ça faisait 3 ans qu’on était dessus. Dans ce bâtiment brutaliste des années 60, on a voulu garder l’âme, le style fonctionnaliste de l’époque ».
Mais Barreau & Charbonnet, ce sont aussi des artistes qui fabriquent leurs propres installations. « Elles sont poétiques, contemplatives, usuelles et toujours à l’échelle de l’architecture. Ce sont de gros volumes. Elles sont toujours in situ, on les fait donc pour un lieu précis. » précise Jules.
Cet été, ils nous invitent à voyager dans le temps avec leur exposition Tribu Loire. Le synopsis ? Été 2022, la Loire est asséchée. Une joggeuse court sur les berges et voit des trucs bizarres. Elle appelle la police qui lui rit au nez ; elle appelle alors la DRAC. Toute une équipe d’archéologues arrive et s’empare du site pour faire des fouilles. Découverte sans précédent, ils constatent qu’une tribu vivait là au néolithique et ne fabriquait qu’avec, comme seul et unique matériau, de la vase.
Et c’est le début de l’histoire… Aller voir cette expo, c’est comme aller au musée des arts primitifs. On y découvre des fragments d’architecte, d’objets, de mobilier… le tout réalisé en vase. « Évidemment, les gens vont se rendre compte que c’est une exposition de design, de sculpture. Cette idée nous est venue il y a trois ans en nous baladant sur les bords de Loire pour voir ce que l’on pouvait faire avec des matériaux naturels retrouvés comme ça. »
En partant donc d’une démarche vernaculaire autour de cette vase, ils ont tenté plein de recettes. « On a testé plein de trucs, de la cuisson, des mélanges avec de la paille, comme la construction terre. La vase n’a jamais été trop exploitée si ce n’est 6000 ans avant J.C. Les tumuli celtes en Bretagne, ces tombeaux de chef ou de rois de l’époque, c’étaient des tas de vase avec des pierres par-dessus. Les constructions avec de la vase, ça a toujours été de l’ordre de l’expérimental. »
Résultat pour ce projet, le duo a imaginé une série d’objets qui répond aux besoins primaires, aux croyances de cette tribu, ainsi que des fragments d’architecture.
Une totale fiction qui est aussi soutenue par des textes rédigés, eux, par des experts pour plus de crédibilité ! « Dans l’expo, on va se rendre compte que cette tribu fabriquait des briques tous les ans pour construire un mausolée en l’honneur du dieu de la Loire. Dieu qu’on ne connaît pas trop ! Il y a une démarche un peu ésotérique et mystique dans cette tribu… on a fait une commande à trois auteurs pour écrire l’histoire ! »
Si, avec Tribu Loire, on pense d’abord à un voyage dans le temps, la dimension contemporaine du projet n’est pas en reste ; par le design des réalisations mais aussi, de manière plus « diluée », par la dimension écologique du matériau utilisé. « Nous sommes des constructeurs et parler de construction aujourd’hui, c’est forcément parler climat. S’adapter… tous ces grands discours qu’on entend, c’est une volonté intrinsèque dans nos créations mais on ne l’affiche pas en grand. On fabrique de nouvelles matières sans pour autant vouloir créer une nouvelle entreprise ! On veut rester dans une démarche artistique. »
Vous l’aurez compris, découvrir Barreau & Charbonnet, c’est s’ouvrir à plein de sujets !

Valérie MARION

Tribu Loire, du 1er juillet au 3 septembre (inauguration le 29/06) à la Maison de l’architecture des Pays de la Loire (rue Fouré, Nantes)
→ ma-paysdelaloire.com
Barreau & Charbonnet → barreaucharbonnet.com

PARTAGER CET ARTICLE          
TAGS : ,
À LIRE AUSSI

Le billet de Clai(re)LOUP

Publié le 19/09/2023
À priori, quand un couple s’aime et décide de fonder une famille, il n’a pas dans l’idée de se séparer/divorcer prochainement. Et pourtant, gros spoil (non) : b...

LES GÉOPOLITIQUES DE NANTES

Publié le 19/09/2023
La sobriété est-elle géopolitique ?  Quelle agriculture face aux changements climatiques ? Quelle politique du sport à l’aune des JO 2024 ?...

SORTEZ LES MOLOSSES

Publié le 19/09/2023
Un nouveau spectacle de la compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe est annoncé et vient clôturer la résidence du quartier Bellevue, créé dans le cadre du renouve...

PLUS ON EST DE FOUS, PLUS ON RIT !

Publié le 19/09/2023
On dit toujours que la musique rassemble, qu’elle favorise les rencontres… Mais qu’en est-il des musiciens amateurs solos qui aimeraient faire partie d’un groupe...